Voici une belle idée pour les vacances : partir en wake trip sur les routes de France et rider de nouveaux wakeparks. Désormais, il y a énormément de choix, puisque les wakeparks ont poussé comme des champignons ces dernières années, et même dans les coins les plus paumés. Alors pour être sûrs de ne pas se tromper, mieux vaut savoir avant de partir où aller, quels sont les wakeparks qui valent le plus le détour.

On vous en avait listé 10 ici, 10 wakeparks « valeurs sûres » avec lesquels vous ne serez jamais déçus. Mais les bons spots sont légion, et dès qu’on en repère, on vous en parle ! Voici donc 3 wakeparks à ajouter à votre carnet de route !

Temerair Wakepark,  Arvert (17)

Non loin de la Palmyre, le Temerair offre un joli plan d’eau de plus de 200m de long, équipé d’un téléski bi-poulie et d’un bel assortiment de modules variés, boxes, tremplins, rails…Le team Douce France est allé y rider le mois dernier. Voici leur vidéo, plus parlante qu’un long discours, et on peut vous dire que ça envoie !

Le téléski Temerair est ouvert de 10h du matin jusqu’au coucher du soleil, sans contrainte météo d’avril à novembre ! 22€ pour 1heure, 35 € les deux heures.

Infos : http://www.temerair.fr

TNS Sesquières (31)

La région toulousaine est plutôt bien fournie en wakeparks, mais le téléski de Sesquière, tout proche du centre ville de Toulouse, est sans doute un des immanquables de la région. Kickers, roofs et boxes s’enchaînent dans un cadre verdoyant, c’est parfait pour les riders intermédiaires et confirmés. Le rider toulousain Alexis Boil a filmé récemment un petit edit sur son homespot grâce à un drône, ce qui offre une belle vue d’ensemble du wakepark. Le drône est de plus en plus utilisé en wake et donne vraiment un joli rendu. On parie qu’après ça vous aurez envie de mettre le cap sur Toulouse !

Le TNS Sesquières est ouvert de 12h (10h le week end) à 20h (selon saison). Session d’1h= 16€

Infos : http://www.teleskitoulouse.com/ 

 My Little Wake Park, St Fargeau Ponthierry (77)

My Little Wake Park a subit pas mal de dégâts lors des inondations, mais l’équipe a abattu un boulot monstre pour pouvoir rouvrir cette semaine. En signe de soutien, mais aussi parce que c’est un spot sympa non loin de Paris, n’hésitez pas à y rider cet été ! Le spot actuel est déjà bien varié, avec des modules homemade, mais My Little Wake Park va s’agrandir cet été avec l’arrivée d’un 6 pylônes en juillet. 

My Little Wakepark est ouvert tous les jours de 10h à 19h entre mai et septembre. 20€ la session.

Plus d’infos : http://www.mylittlewakepark.net