La semaine dernière nous vous parlions des impressionnantes chutes de neige dans les Alpes suite aux différentes tempêtes qui ont traversé le pays. Malheureusement, les conséquences de ces intempéries ne s’arrêtent pas à l’accumulation de ces 5 mètres de neige. En effet, suite à la tempête Eleanor (7 janvier 2018), le câble porteur du Panoramic Mont Blanc a été sectionné par l’action du givre et du froid.

Un accident rarissime :

À 3700m d’altitude, les vents soufflant jusqu’à 250km/h et l’accumulation de 70 centimètres de givre sur 3,8 km de câble ont provoqué la rupture net de ce dernier en deux points. Pour le Président de la compagnie du Mont-Blanc, Mathieu Dechavanne, trois hypothèses sont possibles à savoir la foudre, le déraillement puis le cisaillement sur le pylône ou enfin le déraillement, la chute au sol puis le cisaillement sur les rochers. Des dommages lourds de conséquences avec des travaux de reconstruction qui ne pourront pas démarrer avant le printemps et la réouverture du Panoramic Mont Blanc en Juin prochain qui semble donc fortement compromise. En attendant, les équipes d’intervention ont retiré les deux cabines qui avaient chuté sur le glacier, retenues par le câble tracteur. La zone a également été balisée pour permettre aux skieurs qui empruntent la vallée blanche en freeride de visualiser le câble resté au sol.

Interview d’Olivier Chamel, chef d’exploitation de l’Aiguille du Midi qui dirige les opérations sur place :

Un téléphérique avec pylône suspendu :

Ce télécabine, qui ne fonctionne qu’en été, relie l’Aiguille du Midi côté France à la Pointe Helbronner côté Italie. Le téléphérique de la Vallée Blanche effectue un trajet de 5km au dessus du glacier du Géant en perpétuel mouvement, l’ancrage de pylône est donc complètement impossible dans cette zone. A l’époque de sa construction en 1957, Dino Lora Totino et Vittorio Zignoli avaient dû faire preuve d’imagination pour surmonter ces difficultés géologiques. Résultat : un téléphérique exceptionnel avec charges réparties, station intermédiaire de déviation et pylône suspendu ! La reconstruction risque donc de prendre un peu de temps vu la complexité de la zone…

Winter your life !