Burton fête en 2017 ses …40 ans !

40 ans en tant que leader du snowboard mondial, rien que ça.

Quel chemin parcouru depuis 1977, lorsque Jack Burton Carpenter décide de lancer sa boîte et de shaper dans sa grange ses premières boards. Le snowboard n’en était qu’à ses balbutiements, tout était à inventer, et Jake, rider passionné doublé d’un homme d’affaires habile, y a largement contribué.

Pour 2017, Burton déboule avec pas mal de nouveautés.

Deux nouveaux modèles viennent encore agrandir la gamme freeride Family Tree, déjà bien fournie. La Branch Manager est une freeride ludique avec un gros pintail qui se faufile entre les sapins avec rapidité et tonicité. La Gate Keeper monte quant à elle le niveau avec un shape plus agressif et un flex ultra ferme pour du freeride d’acharné. Ces deux modèles portent à 7 le nombre de planches homme dans la Family Tree, une gamme qui s’enracine profondément dans le paysage freeride mondial, avec comme marque de fabrique une vraie présence sous les pieds doublée d’un feeling assez joueur.

Autre nouveauté 2017, la version Flying V (profil mixte cambre et rocker) de la Custom X, qui ajoute ainsi une nuance de plus dans la mini gamme Custom, extrêmement développée. La Custom, qui a fêté ses 20 ans l’an dernier, est plus que jamais le noyau dur de la polyvalence chez Burton, il existe une Custom pour chaque rider ou presque !
Chez les girls, pas de révolution, l’offre est complète et solide vis à vis de la concurrence, avec des planches efficaces et ludiques comme la Lipstick ou Déjà Vu, ultra polyvalentes comme la célèbre Feel Good (et sa version Flying V), et bien sûr complétée par de véritables évolutives accessibles et joueuses comme la Feather.