Le ski roue est en fait la version été du ski nordique ! Si ce sport est encore méconnu du grand public, il est pourtant le meilleur moyen de garder la forme et de retrouver des sensations de glisse durant la période estivale. Egalement appelé roller-ski, nous vous proposons aujourd’hui de découvrir plus en détails cette discipline ainsi que l’équipement qui va avec. En fin d’article, découvrez notre sélection matériel ski roue pour l’été 2020. Les beaux jours sont enfin de retour, c’est le moment de vous lancer ou de vous entraîner !

 

Intérêts du ski roue

Le ski roue est un sport très complet qui vous fera travailler le cardio, surtout si vous vous attaquez à la montée des cols. L’intérêt principal du ski roue réside bien évidemment dans sa similitude avec le ski nordique. Vous allez pouvoir travailler votre technique et maintenir votre condition physique en sollicitant les mêmes muscles qu’en ski de fond. La pratique du ski roue en été permettra de diminuer le temps d’adaptation à la reprise en hiver, vous retrouverez plus rapidement vos sensations de glisse. La difficulté majeure du ski roue reste le freinage, pas de dérapage possible et donc pas de freinage d’urgence, vous pouvez seulement imiter le chasse-neige pour ralentir votre vitesse progressivement.

 

Ski roue classique ou skating ?

Exactement comme en ski nordique, il existe 2 techniques différentes en ski roue avec chacune ses avantages et ses inconvénients.

Piqûre de rappel sur le ski de fond :

  • Le ski de fond classique

Le ski nordique classique est également appelé « pas alternatif », les skis restent parallèles. Le ski classique est plus facile pour débuter mais plus compliqué à perfectionner. La promenade sera plus accessible mais la technique nécessite de faire travailler les bras de manière intense notamment sur les portions plates. En revanche, le mouvement se fait dans l’axe, ce qui est moins contraignant pour les articulations. Il est primordial mais délicat de choisir le bon fart de retenue, sans quoi le ski classique devient vite une vraie galère.

 

  • Le ski de fond skating 

Le ski nordique skating est également appelé « pas de patineur » car on patine comme avec des patins à glace ou des rollers. Avec un ski plus court qu’en ski classique, la pratique du ski skate sera donc plus agréable, plus fun et plus rapide. En revanche, lorsque l’on débute, cette pratique est plus énergivore et plus physique que de la balade en ski de fond classique car il n’y a pas de système de retenue, il est donc impossible de marcher avec des skis de fond de skating.

 

Comparaison avec le ski roue :

Le gros avantage du ski roue c’est que vous n’aurez pas à subir les problèmes de fartage glisse ou de fartage retenue ski de fond. Contrairement aux idées reçues, les skis roue restent très performants même sous la pluie, les roues assurent une bonne adhérence sur la route même s’il vaut mieux rester prudent, et prendre le temps de bien évoluer techniquement.

 

 

  • Ski roue classique

Le ski roue classique est généralement pratiqué par les skieurs aguerris, car la technique classique est nettement plus difficile à maîtriser lorsque l’on recherche la performance. La plupart du temps les skieurs qui souhaitent un rollerski pour parfaire leur condition physique choisissent le skating qui sera plus ludique et facile à guider.

Ski roue classique

  • Ski roue skating :

Très proche de la technique hivernale, le rollerski skating est un super moyen d’entraînement estival, comme mentionné précédemment, c’est la technique la plus ludique et facile d’apprentissage. Les athlètes utilisent des rollerskis chaque jour lors de leur préparation car c’est le meilleur moyen de reproduire les gestes techniques et de se préparer à l’effort en hiver.

Ski roue skating

La différence entre les deux techniques :

Les rollerskis de classique sont munis de roues larges qui permettent de conserver une bonne stabilité dans l’axe comme lorsque l’on est dans les rails en hiver. Cela dit, les roues larges sont moins maniables dans les virages, et les pas tournants nécessitent un bagage technique correct. Pour les débutants qui souhaitent commencer par le classique, sachez que ce n’est pas inaccessible et demande moins d’effort physique que le skating si l’on souhaite se balader et apprendre. 

Les rollerskis de skating ne sont pas munis d’anti-reculs, ils roulent donc dans les deux sens, ce qui requiert un effort physique général plus important. Par contre, le gros avantage est que la technique de patinage permet de s’entraîner de manière plus amusante et de prendre de bons repères techniques car la gestuelle et les sensations sont est encore plus proches qu’en classique. Aujourd’hui, 90% des skieurs qui investissent dans des rollerskis choisissent d’opter pour le skating. 

Ce qui est très important lorsque l’on débute en rollerski, c’est de le faire avec humilité et de bien prendre conscience des risques de la pratique dont les chutes ont des conséquences plus dures que des chutes sur neige. Il est donc conseillé de prendre son temps et de commencer l’apprentissage par des séances de sans bâtons qui permettent de bien appréhender le comportement des skis, le guidage et la technique. Il faut savoir trouver ses appuis et prendre confiance avant de se lancer vers de plus grands espaces.  

Pistes de ski roue

La pratique du ski roue nécessite souvent de cohabiter avec les voitures sur les routes. En descente, attention danger, les skis roue ne sont pas équipés de freins (en cas de besoin vous pourrez toujours plonger sur le bas côté). Enfin, pour profiter pleinement de ce sport, il est préférable de trouver des routes peu fréquentées et en bon état car les nids de poule ou les vibrations pourraient rendre votre sortie moins fun... L’idéal pour vous entraîner reste les pistes de ski roue, vous en trouverez notamment à 

  • Corrençon-en-Vercors
  • Vassieux-en-Vercors (stade Raphaël Poirée – Drôme)
  • Font Romeu (Pyrénées)
  • La Féclaz (Savoie)
  • Prémanon (stade de biathlon des Tuffes – Jura)
  • Arçon (stade Florence Baverel – Doubs)
  • Les Contamines-Montjoie (Haute Savoie), inaugurée samedi 29 juin 2019

D’autre part, si vous souhaitez vous perfectionner ou tout simplement apprendre le rollerski, sur certaines de ces pistes, vous trouverez des moniteurs ESF qui donnent des cours de rollerski pour toutes les techniques et tous les niveaux. C’est notamment le cas à Corrençon en Vercors. 

nouvelle piste ski roue contamines

Guide d’achat : quels skis roue choisir ?

 

 

IDT, l’Ess Skiroll ou Nordeex sont les marques que nous référençons et chacune comporte ses avantages.  

La marque Nordeex est produite en France et les athlètes des équipes nationales de ski nordique utilisent tous cette marque pour l’entraînement et les courses en rollerski. Le gros plus de Nordeex se situe au niveau de son choix de roue et de ses poutres surbaissées sur le modèle Snow Feeling qui rapprochent le pied du sol et permettent de très bonnes sensations. Ce sont à l’heure actuelle les rollerskis réfénrence en France, mais pas que, les biathlètes Italiens et Canadiens utilisent également la marque française pour l’entraînement. 

La marque Norvégienne IDT est devenue en très peu de temps une référence incontournables dans le monde du nordique. Partenaire des équipes de Norvège, Suède, Russie et Italie de ski de fond, IDT c’est très rapidement fait un nom dans la discipline. L’avantage de cette marque est de proposer différentes longueurs de poutres selon le niveau. Il y a également plusierus types de roues et on les différencie par l’appellation RM1, RM2 ou RM3. C’est une marque très complète qui dispose d’une très bonne offre aussi bien en skating qu’en classique 

La petite marque Italienne L’Ess Skiroll est la dernière venue, avec cette marque il y a une relation de proximité qui nous a permis de tester et de valider le type de roues ou de roulements nous semblaient les plus adaptés. Les skis disposent de rails qui permettent d’ajuster la position de la fixation. Au niveau des roues, nous avons fait le choix, comme sur tout le reste de notre gamme d’opter pour des roues lentes qui permettent de bien reproduire la vitesse de déplacement sur neige et de ne pas tomber dans une pratique de vitesse qui serait moins efficace en termes d’entraînement. De très bons rapports qualité prix et une belle petite marque qui se lance avec des concepts innovants et séduisants. 

Caractéristiques des gommes

La dureté de la gomme impactera votre rapidité. Une gomme dure aura moins d’adhérence et sera donc plus rapide, vous ressentirez davantage les vibrations et l’usure sera plus lente. Tandis qu’une gomme tendre sera plus confortable et adhérera mieux à la route, elle s’usera plus vite et sera moins rapide, de manière générale, les athlètes s’entraînent avec des rollerskis munis de roues lentes et plutôt tendres. 

Les accessoires indispensables à la pratique du ski roue

Voici une liste non exhaustive d’accessoires pour la pratique du ski roue :

  • Les chaussures sont les mêmes en ski roue et en ski de fond, les marches d’approche, la chaleur  ou le frottement sur le bitume peuvent cependant les user plus rapidement. 
  • Les bâtons, en carbone pour limiter l’impact des vibrations sur vos articulations. Ils doivent être équipés d’une pointe de ski roue en carbure de tungstène. Privilégiez les modèles avec un système de changement rapide de la pointe (type écrou) comme les bâtons KV+ QCD munis d’un système de changement rapide qui vous permettra de changer les pointes facilement et d’utiliser vos bâtons été comme hiver. 
  • Protégez vos mains avec des gants, optez pour une paume renforcée afin d’avoir une meilleure préhension et d’éviter les ampoules. Le dos du gant sera plus aéré sur les modèles été.
  • Les lunettes et le casque ne sont pas obligatoires (sauf en compétition) mais ils sont vivement recommandés. Pour les lunettes, vous trouverez un large choix chez la marque italienne Rudy Project mais aussi chez Bliz. Ces derniers proposent également des casques légers et bien ventilés, avec un très bon rapport qualité/prix. Initialement conçus pour le vélo, ils ont l’avantage d’être assez plats à l’arrière, ce qui évite les chocs avec la carabine en biathlon. Le casque Bliz Alpha est dispo avec ou sans système MIPS, cette technologie permet un glissement du crâne dans le casque afin de disperser la force de l’impact. 

 

  • Le garde boue pourra être appréciable, surtout en cas de pluie.
  • Pour votre tenue, mieux vaut choisir des couleurs flashy afin d’être visible par les automobilistes. Vous trouverez très certainement votre bonheur dans la gamme training de Bjorn Daehlie.

L’entretien des skis roue

Rien de bien compliqué pour entretenir vos skis roue, il suffit de remplacer vos roues lorsque la gomme est trop usée et de huiler vos roulements de temps en temps. Pensez à sécher votre matériel pour le protéger de la corrosion.

Winter Your Life !