Ride The Wall rassemble différents artistes dont l’univers est intimement lié aux sports de glisse, qu’ils soient photographes, graffeurs, etc. Plus qu’une expo, c’est un évènement.

C’est la rideuse Anouck Grau qui est à l’origine du projet, sur lequel elle travaille depuis plus d’un an. « L’aventure Ride The Wall a commencé il y a déjà une année, impulsée par mes deux passions : la culture urbaine et les sports de glisse. Des univers bien distincts, que pourtant tout rapproche. Le lifestyle, le sport et la créativité autant de choses auxquelles Ride The Wall voulait rendre hommage. Faire se rencontrer le Street Art et les sports de glisse est donc venu naturellement, et choisir Jean-Michel Basquiat, graffeur et pionnier de la culture urbaine, pour mener cette histoire était une évidence. Ride The Wall a plu et a su séduire des artistes parmi les meilleurs. Trois des pièces exposées ne l’ont jamais été jusqu’ici dans un événement public ! C’était un rêve de gosse ». Anouck peut être fière de son projet, dans lequel on retrouvera des artistes phares de l’art urbain (Jef Aérosol, Zest, Noé Two, l’Atlas, Gum, Rylsee, Guillaume Stortz, Brokovich) mais aussi des photographes de snowboard, ski et skate renommés : Jérôme Tanon, Vanessa Andrieux, Louis Garnier, Jelle Keppens.

Tous vont couvrir les murs du Genev’Artspace de leurs oeuvres colorées et Noé Two va même repeindre entièrement un module de skate. Plus qu’une expo, c’est aussi un évènement, puisqu’on y retrouvera des démos de skate, une session livepainting de boards, des projections de films de glisse etc … De nombreux riders feront le déplacement pour les différents temps forts : Victor Daviet, Antoine Blanchi, Vicci Miller, Nico Droz, Aymeric Tonin, Mathieu Navillod, Marion Haerty, Victor De Le Rue, Felix Carlier, etc…

Rendez-vous au Genev’ArtSpace du 7 au 27 juin, infos sur : http://www.ridethewall.com