L’ouverture des domaines skiables approche à grands pas et la saison hivernale tant attendue des riders va enfin pouvoir commencer ! Pour vous c’est une grande première et vous n’avez pas la moindre idée de comment vous habiller pour partir skier ? Ou alors vous en avez assez d’emprunter des vêtements à droite à gauche et vous avez envie d’investir dans une tenue de ski complète ? Glisshop vient à votre rescousse et vous propose aujourd’hui un guide complet pour acheter la parfaite tenue de ski cet hiver. On va vous équiper de la tête aux pieds, vous êtes prêt ?

Le système multicouches

La base d’une bonne tenue de ski réside dans un système en 3 couches, chacune jouant un rôle bien spécifique et indispensable.

La première couche

Elle joue un rôle de seconde peau et conserve la chaleur de votre corps. Il s’agit de ce que l’on appelle communément les sous-vêtements techniques à savoir un tee-shirt à manches longues et un caleçon long. Ils peuvent être en laine, en matière synthétique (polyester) ou mélangés. La laine de Mérinos est bien connue pour ses propriétés antibactériennes qui neutralisent les mauvaises odeurs, thermo-régulante et hydrophile qui absorbent l’humidité. Cette fibre naturelle écologique est douce et ne gratte pas. De son côté, le polyester sera plus abordable, plus durable et séchera plus rapidement. En revanche, il est impératif d’éviter les sous-vêtements en coton qui provoquent une transpiration excessive et donc rapidement une sensation de froid. Vos sous-vêtements techniques doivent être respirants.

La deuxième couche

Cette couche intermédiaire joue le rôle d’isolant, elle est source de chaleur mais doit être respirante. En fonction de votre résistance au froid et de la saison, vous pouvez utiliser une veste polaire à col montant, une doudoune fine ou un gilet sans manche en guise de seconde couche.

La troisième couche

La couche externe joue le rôle de protection contre les intempéries. Votre veste de ski et votre pantalon de ski doivent donc être coupe-vent et imperméables pour lutter contre la pluie et la neige tout en étant respirants pour laisser s’évacuer la transpiration et éviter la surchauffe. En plus de la doublure intérieure et du tissu extérieur, l’idéal est d’opter pour une veste et un pantalon équipés d’une membrane en Gore-Tex ou équivalents (Dry play, polartec neoshell, eVent, MP+, Dry Q…). Chaque membrane possédant ses propres caractéristiques avec des valeurs d’imperméabilité et de respirabilité parfois très différentes. Les snowboarders et les freestylers choisiront donc des modèles spécialement adaptés à leur activité et à ses contraintes (liberté de mouvement, longueur de la veste…).

Au printemps vous pouvez optez pour des matières plus légères ou bien retirer une couche en fonction des conditions météo.

Gadgets et fonctionnalités

Les modèles de vestes et de pantalons de ski ne manquent pas. En plus des caractéristiques techniques et du prix, quelques petits accessoires vous permettront également d’orienter vos choix dans l’achat de votre tenue de ski. Privilégiez les modèles « toutes options » avec par exemple : le traitement déperlant (DWR) qui fera glisser l’eau sur le tissu, des zips étanches, de nombreuses poches pratiques (forfait, téléphone, écouteurs, masque…), des aérations zippées, une jupe pare-neige, des manchons poignets…

Les accessoires pour rester au chaud

Il est primordial de protéger vos extrémités du froid puisque c’est par vos mains, vos pieds et votre tête que la déperdition de chaleur est la plus importante. Il faudra donc compléter votre tenue de ski avec gants, chaussettes, bonnet et écharpe.

Gants

Sans une bonne paire de gants vos petites mimines ne tiendront pas le choc bien longtemps sur les pistes enneigées. Sans vigilance, on a vite faire d’attraper l’onglée à la montagne, pour éviter ça vous avez le choix entre le gant 5 doigts, la moufle et le lobster (hybride à 3 doigts). La moufle sera la plus chaude et le gant à 5 doigts sera le plus pratique d’un point de vue préhension, le lobster faisant office de bon compromis entre les deux. Plusieurs options pour la composition également : cuir, gore-tex, duvet, polaire… Pour en savoir plus sur les gants retrouvez notre sélection des meilleurs gants de l’hiver 2018.

Chaussettes

Par leur proximité avec le sol gelé, vos pieds sont souvent les plus exposés au froid. L’achat d’une paire de chaussettes chaudes et isolantes est donc vivement recommandé. Les chaussettes avec laine seront les plus chaudes. Certains modèles disposent de renforts au niveau du tibia, de la malléole ou du talon pour protéger ces zones sensibles, d’autres sont équipés de poches à chaufferette ou encore de plaques de gel. Enfin, les versions les plus high-tech sont directement reliées à une batterie de manière à offrir à vos pieds une chaleur douce et diffuse tout au long de la journée. Les plus frileux pourront également investir dans une paire de semelles ou de chaussons chauffants. Pour plus d’informations, retrouvez notre article sur les produits chauffants Therm-Ic.

Bonnet

On termine avec l’accessoire le plus stylé : le bonnet. À pompon, péruvien ou façon chapka c’est à vous de voir, là encore l’essentiel c’est qu’il tienne chaud. On apprécie tout particulièrement les modèles avec une doublure en polaire toute douce. Le bandeau est une variante séduisante surtout au printemps.

Écharpe et tour de cou

Mamie vous le répète depuis que vous êtes tout petit « Ne sors pas sans ton écharpe ou tu vas encore attraper mal ! » alors on écoute mamie et on se trouve une jolie écharpe parfaitement assortie à son p’tit bonnet. Vous pouvez aussi jeter un œil sur les tours de cou, plus petits et plus pratiques, ils se glissent facilement dans la poche quand la température grimpe.

tour de cou-picture

Les accessoires pour se protéger

Masque de ski

Maintenant que vous êtes bien emmitouflé, il serait peut-être temps de songer à se protéger. On commence par les yeux car en altitude les effets de la réverbération du soleil sur la neige peuvent être violents. En cas de journée blanche un masque de ski adapté vous permettra également de mieux distinguer les reliefs. Photochromique, magnétique, OTG, sphérique ou cylindrique, les subtilités sont nombreuses. Consultez notre article sur les meilleurs masques de ski 2018 pour choisir le modèle le plus adapté à vos besoins. Les jours de grands beaux et au printemps vous pourrez également vous tourner vers le rayon lunettes de soleil.

Casque de ski

S’il n’est pas obligatoire le port du casque de ski est tout de même fortement recommandé. Débutant ou expert, un accident est vite arrivé et en cas de chute il est toujours préférable d’avoir la tête bien protégée. Côté options, vous trouverez des casques à visière intégrée, des casques compatibles avec un système audio, des casques avec ventilation… Pour la compétition, les casques répondant aux normes FIS sont obligatoires. N’hésitez pas à consulter notre tuto « Comment choisir son casque de ski ? » avant de faire votre achat.

On récapitule :

Winter Your Life !